« un mois, un déchet » – Novembre : Les lampes usagées

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus

La Communauté de Communes du canton de Laissac a conventionné en 2010 avec l’Eco-organisme Récylum afin d’organiser la collecte et la valorisation des ampoules et néons usagés. 

RECYLUM, ECO-ORGANISME AGREE
Le saviez-vous ?
Un éco-organisme est une société privée à but non lucratif menant une mission d’intérêt général dans le domaine de l’environnement sous le contrôle des Pouvoirs Publics.

Récylum : le chef d’orchestre de la filière de recyclage des lampes usagées
Les producteurs de lampes peuvent adhérer à Récylum afin de remplir leurs obligations légales. Ils facturent alors aux consommateurs de lampes neuves une Eco-contribution qu’ils reversent à Récylum. Récylum met alors en œuvre les moyens nécessaires à une élimination des lampes usagées respectueuse de l’environnement.
Ses Missions
• Mettre en place un réseau de Points de collecte sur le territoire national (métropole et DOM).
• Mettre à disposition des conteneurs de collecte.
• Prendre en charge l’enlèvement des conteneurs pleins.Recylum
• Mobiliser l’ensemble des acteurs de la filière.
• Informer les détenteurs de lampes usagées de la nécessité de les recycler
• Recycler les produits ainsi collectés

LE RECYCLAGE DES AMPOULES
Comme le recyclage des piles, le recyclage des ampoules est un enjeu de santé publique.
Une ampoule ne se recycle pas de la même manière que le papier, le bois ou encore le carton, car elle contient du mercure.

Le recyclage des ampoules est indispensable pour préserver la planète et la santé, car le mercure : pollue l’atmosphère, peut provoquer la mort ou de graves problèmes de santé.

Ce recyclage permet en plus de préserver l’environnement : une ampoule fournit une matière première importante sans puiser dans les ressources naturelles, abaisse les émissions de CO2 nécessaires à la fabrication des métaux.

Tout savoir sur le recyclage des lampes, visitez le site MaLampe.org

TRIER LES LAMPES SANS SE TROMPER
Astuce : pour facilement les reconnaître
Les lampes qui se recyclent ont des formes très variables, mais depuis le 13 août 2005Poubelle barrée, le symbole « poubelle barrée » figure obligatoirement sur la lampe signifiant qu’elle ne doit pas être jetée avec les ordures ménagères, ni dans le tri sélectif, ni dans les conteneurs à verre.

Vous devez soit les :
• Rapportez vos lampes usagées en magasin

Les lampes usagées peuvent être rapportées dans tout magasin qui vend des lampes neuves : commerce de proximité, grande surface, magasin de bricolage, grossiste…

Les magasins qui vendent des lampes neuves ont l’obligation de reprendre les usagées.

Voir les points de collecte les plus proches de chez vous : 
http://www.malampe.org/geolocalisation

• Déposez vos lampes en déchèterie
Déchèterie du Massagal
ZA Peyrols – 12310 Laissac – Téléphone : 05 65 47 76 21
Lundi au vendredi : 13h30 – 18h00decheterie
Mardi : 9h00 – 12h00 et 13h30 – 18h00
Samedi : 10h00 – 12h00 et 13h30 – 17h00

LES LAMPES QUI DOIVENT ETRE RECYCLEES
ampoules recyclables 

L’ECO-CONTRIBUTION
L’Eco-contribution n’est pas une taxe mais la contribution de l’acheteur d’une lampe neuve au financement de son élimination en application du principe du « pollueur payeur ». Elle est intégralement versée par les producteurs aux éco-organismes puis obligatoirement répercutée en toute transparence et de façon visible jusqu’à l’utilisateur.
Le transport et le recyclage des lampes usagées sont financés grâce à l’éco-contribution que tout utilisateur paie lors de l’achat d’une lampe neuve. La première étape de la collecte est basée sur l’apport volontaire des ménages et des professionnels qui doivent rapporter leurs lampes par leurs propres moyens à un Point de collecte. Récylum vient ensuite récupérer les lampes collectées.

ET APRES, DU POINT DE COLLECTE AU RECYCLEUR, QUE SE PASSE-T-IL ?
Lorsqu’un conteneur est plein, Recylum vient chercher les ampoules usagées pour les stocker dans un centre de regroupement.

LES LAMPES SE RECYCLENT A PLUS DE 90 % DE LEUR POIDS

                                               composition ampoule

Elles rejoignent ensuite une usine de recyclage, où elles sont triées, nettoyées, broyées et démantelées afin de séparer les matériaux :
Le verre (88%) est la matière recyclable la plus importante. Il constitue l’essentiel du poids des lampes. Le verre des tubes fluorescents usagés permet de fabriquer des tubes fluorescents neufs. Le verre des lampes usagées permet de fabriquer des abrasifs, des isolants pour le bâtiment… ;
• Les métaux (5%) comme le fer, l’aluminium, le cuivre composant notamment les contacts et culots de lampes sont réutilisés dans les filières de fabrication de divers produits neufs ;
Les plastiques (4%) ne sont pas recyclés à ce jour. Les volumes en jeu sont insuffisants pour la mise en place d’une filière économiquement viable. Ils font souvent l’objet d’une valorisation énergétique (production d’énergie) par incinération;
• Les poudres fluorescentes (3%)recouvrant l’intérieur des tubes fluorescents et des lampes basse consommationet contenant une petite partie du mercure sont stockées en toute sécurité dans des installations de stockage des déchets dangereux (ISDD) ;
• Le mercure (0,005%) présent en infime quantité, est contenu en majorité dans les filtres à charbon des installations de traitement. Il est stabilisé et stocké en toute sécurité dans des installations de stockage des déchets dangereux (ISDD).

Le recyclage des lampes usagées en images…

Sources : www.recylum.fr – www.malampe.org

Show Buttons
Hide Buttons